L’éco-Prêt à Taux Zéro en 2024 pour financer vos travaux de rénovation énergétique

Vous souhaitez financer des travaux de rénovation énergétique pour faire des économies d’énergie ?

Vous pouvez peut-être bénéficier de l’Éco-Prêt à Taux Zéro !

Focus sur l’Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ) prolongé jusqu’en 2027 !

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro et en quoi consiste-t-il ?

L’éco-prêt à taux zéro, également connu sous l’acronyme Éco-PTZ, représente une solution de financement à taux d’intérêts nul (taux à zéro), mise en place par le gouvernement dans le but de stimuler les travaux de rénovation énergétique. En résumé les intérêts de ce prêt sont pris en charge par l’État.

Comment obtenir l’éco-prêt à taux zéro ?

Les bénéficiaires de l’éco-prêt à taux zéro

Il s’adresse aux différents profils de propriétaires, qu’ils soient occupants, bailleurs ou encore copropriétaires. Les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés et composées d’un associé physique peuvent également accéder à l’éco-prêt à taux zéro.

L’attribution de l’Éco-PTZ se fait sans conditions de ressources du demandeur et du type de logement (appartement/maison individuelle), permettant un financement jusqu’à 50 000 euros pour des travaux de performance énergétique globale et jusqu’à 30 000 euros maximum par logement pour un bouquet de 3 travaux ou plus (rénovation ponctuelle).

Quels sont les critères pour qu’un logement soit éligible à l’éco-PTZ ?

Concernant les modalités sur le logement, il se doit d’être achevé depuis plus de 2 ans à la date de début de travaux et être occupé en tant que logement principal.

Les bailleurs doivent s’engager à louer le logement à titre de résidence principale dans un délai de six mois après la clôture du dossier.

💡 Un audit énergétique doit être réalisé par un professionnel RGE si vous souhaitez faire sortir votre habitation du statut de “passoire thermique”, étiquette F ou G ou dans le cadre de rénovation globale en éco-PTZ.

Quels sont les travaux éligibles à l’éco-PTZ ?

Les interventions éligibles à ce financement englobent notamment l’isolation du logement, l’installation de systèmes énergétiques performants (chauffage, production d’eau chaude sanitaire), l’amélioration de la performance énergétique globale de l’habitat, ou la mise aux normes d’installations d’assainissement individuelles.

On distingue trois catégories de travaux concernées par l’éco-PTZ.

  • Les travaux de rénovation ponctuelle dont l’objectif est l’amélioration de la performance énergétique
  • Les travaux de rénovation globale dont l’objectif est l’atteinte d’une performance énergétique minimale pour votre logement
  • Les travaux de réhabilitation de l’installation d’assainissement non collectif par un système ne consommant pas d’énergie

Vous l’aurez compris : le montant de l’éco-ptz varie selon la nature et le nombre de des travaux entrepris.

Type de travauxMontant maximum
Remplacement de fenêtres / travaux sur les parois vitrées7 000 €
Réhabilitation du système d’assainissement non collectif (durée d’emprunt de 15 ans)10 000 €
Réalisation d’une seule action parmi la liste des travaux éligibles au dispositif15 000 €
Réalisation de deux des sept actions éligibles25 000 €
Réalisation de trois travaux ou plus parmi les sept actions éligibles et pour les travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale30 000 €
Réalisation de travaux qui apportent un gain énergétique minimum de 35 % et permettent de sortir un logement du statut de passoire énergétique ou des travaux qui ouvrent droit à l’aide MaPrimeRénov’ ou MaPrimeRénov’ accompagné. (durée d’emprunt de 20 ans)50 000 €

Les travaux doivent être achevés dans un délai de trois ans suivant l’octroi du prêt.

💡 Une condition sine qua non pour bénéficier de ce prêt est la réalisation des travaux par des entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Modalités de versement et remboursements

La période de remboursement de ce prêt varie généralement entre trois et dix ans, avec la possibilité d’extension jusqu’à quinze ans pour un ensemble de trois travaux ou plus, et jusqu’à vingt ans dans le cadre d’une rénovation intégrale.

Le versement peut s’opérer de deux façons :

  • En une seule fois sur la base de la facture détaillant les travaux envisagés (un bouquet de travaux)
  • En plusieurs fois sur la base des factures de travaux effectués qui sont progressivement transmises par l’emprunteur jusqu’à la clôture de l’éco-PTZ.

Foire aux questions sur l’éco-prêt à taux zéro

Quel est le montant maximum que l’on peut emprunter avec un éco-PTZ pour des travaux de rénovation énergétique ?

Si vous effectuez des travaux qui améliorent l’efficacité énergétique de votre logement d’au moins 35% et qui le retirent de la catégorie des bâtiments très énergivores, ou si ces travaux vous permettent de bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ ou MaPrimeRénov’ accompagné, vous pouvez prétendre à un éco-PTZ (prêt à taux zéro) allant jusqu’à 50 000 €. Cependant, le montant maximal de ce prêt est limité à 30 000 € par logement.

Quelle est la durée maximale pour rembourser un prêt éco-PTZ ?

La durée maximale d’emprunt pour l’éco-PTZ est de 20 ans.

Quelle est la différence entre un prêt éco-PTZ et un prêt à taux zéro ?

Le prêt éco-PTZ est dédié aux travaux de rénovation énergétique dans une résidence principale, tandis que le prêt à taux zéro (PTZ) vise à faciliter l’accession à la propriété en offrant un prêt sans intérêt pour l’achat d’une première résidence principale dans l’ancien.

Peut-on financer des travaux d’isolation avec un éco-PTZ ?

Oui, les travaux d’isolation thermique peuvent être financés par un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ces travaux comprennent l’isolation des combles, des murs, des planchers bas, ainsi que le remplacement des fenêtres et des portes donnant sur l’extérieur par des équipements plus performants sur le plan énergétique.

Les travaux liés à l’eau sanitaire sont-ils éligibles à l’éco-PTZ ?

Oui, les travaux visant à améliorer la performance énergétique des installations de production d’eau chaude sanitaire peuvent être éligibles à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Peut-on cumuler un éco-PTZ avec d’autres prêts pour financer des travaux ?

L’éco-PTZ est cumulable avec d’autres financements et dispositifs sous conditions tels que :

Comment un courtier peut vous aider dans le cadre d’un éco-PTZ ?

Le courtier évaluera votre capacité d’emprunt pour s’assurer que vous serez en mesure de rembourser le prêt et d’assumer les travaux de rénovation énergétique. Cet expert du financement sélectionnera les banques qui accordent l’éco-prêt à taux zéro et négociera pour vous obtenir la meilleure offre de prêt. Enfin, il recherchera d’autres solutions financières possibles cumulables avec l’éco-PTZ.