Qu’est-ce que le TAEG ?

Vous avez besoin d’un prêt immobilier ?

Vous souhaitez obtenir la meilleure offre ?

Comment comparer ces offres ? Avec le Taux Annuel Effectif Global autrement dit le TAEG !

Qu’est-ce que le TAEG ?

Focus sur cette indicateur clé dans un prêt immobilier qui va vous permettre de mesurer le coût total d’un crédit !

Définition du TAEG : le Taux Annuel Effectif Global

Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est un taux d’intérêt exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée.

Le TAEG est un taux qui englobe tous les coûts liés à un crédit (frais de dossier, frais de garantie…). En intégrant tous ces coûts, le TAEG offre une vision complète et transparente du coût réel d’un prêt immobilier.

Ce taux permet donc de comparer différentes offres de prêt. Celle qui dispose du taux le plus bas est donc la moins coûteuse.

Il doit obligatoirement être mentionné dans toutes les offres de crédits (crédit à la consommation, prêt immobilier) et les publicités.

Le TAEG est plafonné au taux d’usure, c’est-à-dire qu’il ne peut pas dépasser ce taux maximal d’intérêt défini par la Banque de France.

Le TAEG est un moyen également de renégocier le crédit surtout si le taux d’emprunt est amené à baisser au fil des années.

Quelle est la différence entre le TAEG fixe et le TAEG variable ?

Il existe deux types de taux annuel effectif global : le TAEG fixe et le TAEG variable. Le TAEG est lié au taux d’intérêt du crédit.

Le TAEG fixe

Bénéficier d’un TAEG fixe c’est être assuré de payer les mêmes mensualités tout au long du prêt. Ainsi les échéances sont non modifiables. L’emprunteur reçoit son tableau d’amortissement et connaît à l’avance le montant des mensualités.

Le TAEG variable

Contrairement au TAEG fixe, le TAEG révisable évolue en fonction de l’indice de référence. Il s’agit d’une indication, le taux étant revu chaque année. Dans ce cadre, on ne connaît pas le coût total du crédit à l’avance.

Comment le TAEG est-il calculé ?

Le calcul du TAEG prend en compte plusieurs éléments :

  • Le taux d’intérêt nominal : le taux de base appliqué au capital emprunté.
  • Les frais de dossier : les coûts administratifs facturés par la banque pour le traitement de votre dossier.
  • Les assurances : souvent obligatoires, les assurances décès, invalidité, et perte d’emploi sont intégrées dans le TAEG.
  • Les frais annexes : tels que les frais de garantie, les frais de courtage, les frais d’agence immobilière

En résumé : tous les frais et commissions associés au crédit sont inclus dans le calcul du TAEG.

La formule de calcul du TAEG est complexe et nécessite de prendre en compte la périodicité des paiements et le montant total à rembourser. Heureusement, les banques fournissent le TAEG de chaque offre de prêt, simplifiant ainsi la comparaison pour les emprunteurs.

Quels sont les avantages du TAEG ?

La principale fonction du TAEG est de permettre aux futurs emprunteurs de comparer facilement les différentes offres de prêt. Puisque tous les établissements de crédits doivent calculer le TAEG de manière standardisée, il sert de référence commune pour évaluer le coût global des prêts proposés. Il permet donc aux emprunteurs de faire un choix éclairé sur leur future offre de prêt.

C’est un bon levier pour renégocier votre crédit immobilier en cours.

Quels sont les inconvénients du TAEG ?

Bien que le TAEG soit un indicateur utile, il présente également quelques inconvénients. Il peut parfois être trompeur car certains frais ne sont pas inclus notamment :

Pourquoi faire appel à un courtier immobilier ?

Faire appel à un courtier immobilier peut s’avérer extrêmement bénéfique pour les emprunteurs. Un courtier dispose de l’expertise nécessaire pour analyser les différentes offres de prêt et mettre en concurrence les établissements bancaires. En déléguant cette tâche à un professionnel, vous gagnez du temps et vous augmentez vos chances d’obtenir une offre de prêt plus avantageuse. Le courtier pourra négocier les conditions du prêt, y compris le TAEG, vous permettant ainsi de faire un choix éclairé et économique.