Prêt hypothécaire : tout ce qu’il faut savoir

Un prêt hypothécaire est un prêt bancaire à long terme accordé à un emprunteur, qui utilise son ou ses biens immobiliers en garantie du prêt.

Découvrez le prêt hypothécaire, son fonctionnement et ses caractéristiques.👇

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Lorsque vous sollicitez un prêt immobilier, un regroupement de crédits ou un prêt de trésorerie hypothécaire, la banque peut demander une garantie afin de se prémunir contre le risque de non-remboursement. L’une des options de garantie disponibles est l’hypothèque conventionnelle qui concerne un bien immobilier. En cas de défaut de remboursement, la banque a le droit de saisir le bien immobilier hypothéqué et de le vendre aux enchères pour solder le montant dû.

💡 Une solution à l’amiable est privilégiée en premier lieu avant la saisie du bien immobilier.

En résumé : le prêt hypothécaire consiste en l’octroi d’un crédit en contrepartie d’une prise de garantie (hypothèque) sur un bien immobilier.

Ce prêt permet l’achat de n’importe quel type de bien (neuf, ancien, résidence principale ou résidence secondaire, investissement locatif). Il peut également être mis en place dans le cadre d’un regroupement de prêts ou d’un prêt de trésorerie.

Le montant du prêt octroyé est dans tous les cas plafonné au maximum à la valeur du bien mis en garantie.

Durant le prêt immobilier : l’emprunteur reste propriétaire de son bien immobilier et garde l’usage de celui-ci.

Le taux d’un crédit hypothécaire peut être fixe ou variable. La durée du crédit hypothécaire est semblable à un crédit immobilier classique.

💡 À noter que le prêt hypothécaire peut porter autant sur le bien acquis via le prêt immobilier ou sur un autre bien à condition d’en avoir la propriété (c’est ce qu’on appelle la garantie déplacée). Le nombre de biens n’étant pas limité, l’hypothèque peut s’effectuer sur plusieurs biens immobiliers.

A quoi peut servir le prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire ne se limite pas exclusivement à un projet d’acquisition immobilière. Dès lors que l’emprunt est sécurisé par un bien immobilier alors le prêt hypothécaire peut servir à :

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt hypothécaire ?

Plusieurs conditions sont à respecter pour prétendre au crédit hypothécaire :

  • Posséder un bien immobilier que vous soyez un particulier ou un professionnel (à condition que le bien soit détenu en nom propre ou en société par le biais d’une SCI)
  • Déclarer ses revenus en France
  • Assumer le remboursement du capital et le paiement des intérêts
  • Respecter le taux d’endettement de 35% pour un achat immobilier et jusqu’à 45% pour un prêt de trésorerie ou un regroupement de crédits

Découvrez combien vous pouvez emprunter !

Quels sont les avantages d’un prêt hypothécaire ?

Pour la banque, l’hypothèque représente une forme de garantie rassurante. En prenant moins de risques, ils peuvent offrir des conditions plus avantageuses. En effet, en cas de défaillance de paiement de l’emprunteur, l’hypothèque garantit le recouvrement total du montant prêté.

Avec une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 25 ans (voire 35 ans dans certains cas), le prêt hypothécaire permet une gestion financière plus souple et des mensualités adaptées à votre situation.

Contrairement à certaines formes de financement, le prêt hypothécaire est accessible à tous les propriétaires, y compris les seniors. De plus, il offre différentes modalités de remboursement, telles que l’amortissement, le remboursement in fine ou viager, pour s’adapter à vos besoins.

Le remboursement peut être in fine, c’est-à-dire que cela consiste au remboursement du capital à la fin de la période de prêt, avec des intérêts payés mensuellement. Cela permet d’avoir des mensualités plus faibles mais le client devra justifier avant la mise en place du prêt de sa capacité à rembourser le capital (vente d’un bien immobilier, mobilisation de son épargne…)

Le remboursement amortissable permet lui un paiement progressif à la fois du capital et des intérêts sur la totalité de la durée de l’emprunt. À l’issue de cette période le prêt est considéré comme soldé et la garantie hypothécaire est dite non causée.

Que vous ayez une situation financière stable ou non, le prêt hypothécaire peut être une solution rapide et simple pour obtenir un financement. Il permet également le remboursement anticipé total ou partiel, avec des frais qui sont plafonnés (3% du capital restant dû et plafonné à 6 mois d’intérêts). Le rôle de votre courtier Finance Conseil est également de négocier l’absence ou la réduction des pénalités de remboursement anticipé.

Quels sont les inconvénients d’un prêt hypothécaire ?

Avant de vous engager dans un prêt hypothécaire, il est important de comprendre les inconvénients potentiels qui y sont associés.

Le prêt hypothécaire peut s’avérer plus coûteux qu’un prêt cautionné, notamment en raison des frais de notaire qui peuvent représenter une part significative des frais initiaux.

En cas de remboursement anticipé du prêt, des frais de mainlevée d’hypothèque peuvent être appliqués.

Il faut s’assurer que le bien mis en garantie ne soit pas déjà hypothéqué. Dans ce cas si l’opération reste possible pour un prêt de trésorerie ou un regroupement de crédits (la banque prend alors une hypothèque de second rang), le montant du prêt sera alors limité.

En cas de difficultés de paiement, il existe un risque réel de saisie du bien mis en hypothèque. Cette situation peut entraîner des conséquences financières et personnelles importantes, c’est notamment le rôle du courtier Finance Conseil de bien évaluer votre capacité à rembourser le prêt avant de présenter votre dossier en banque.

Foire aux questions sur le prêt hypothécaire

Quel est le montant du prêt hypothécaire ?

Le montant du prêt octroyé est dans tous les cas plafonné au maximum à la valeur du bien mis en garantie.

J’ai souscrit à un prêt hypothécaire et je veux vendre le bien hypothéqué, comment cela se passe ?

Une mise en vente peut être possible sur une hypothèque. Lors de la vente, le notaire sollicitera la banque pour connaître le montant de l’hypothèque et procéder au remboursement. Par la suite, l’emprunteur recevra la somme résultant de la différence entre le prix de vente et le solde restant dû sur le prêt en cours.

Prêt hypothécaire : que se passe-t-il à la fin du remboursement du crédit ?

À l’échéance du remboursement du prêt, le notaire doit procéder à la levée de l’hypothèque. Pour limiter les frais cette levée n’est pas faite systématiquement, la garantie hypothécaire sera alors non causée.

Que ce soit pour un prêt immobilier classique, un prêt hypothécaire viager, ou d’autres alternatives, une approche informée permet d’optimiser les avantages tout en minimisant les risques. Si vous envisagez un prêt avec garantie hypothécaire, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous guider et trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.