Quelles sont les étapes d’un achat immobilier ?

Selon une étude de l’INSEE parue en 2019, 58% des ménages sont propriétaires de leur résidence principale.

L’achat d’une maison ou d’un appartement est une grande étape dans la vie d’une personne ou d’un couple et pour que cet investissement soit une bonne expérience, il est préférable de connaître les différentes étapes d’un achat immobilier !

C’est parti !

 

1ère étape : définissez votre projet

Premièrement, la réussite d’un achat immobilier passe par la définition précise de votre projet.

En effet, vos besoins, vos envies et vos objectifs sont des éléments clés auxquels il faut réfléchir :

  • Partez-vous sur l’achat d’une maison ou d’un appartement ?
  • Le logement vous servira de résidence principale, secondaire ou vous souhaitez devenir propriétaire d’un logement locatif ?
  • Voulez-vous un jardin ? Êtes-vous prêt à faire des travaux ?

Lister vos envies et vos besoins vous permettra de mieux cibler votre recherche immobilière sur les sites de petites annonces ou auprès de votre agence immobilière.

 

 

2ème étape : définissez votre budget immobilier

Estimer votre capacité d’emprunt est une des étapes primordiales pour un achat immobilier réussi.

Cette étape va vous permettre de connaître votre budget maximal et le montant de prêt immobilier que vous allez pouvoir contracter.

L’estimation de votre pouvoir d’achat immobilier s’effectue grâce à plusieurs critères :

  • Vos revenus : salaires, loyers
  • Vos charges : prêt immobilier en cours, crédit consommation, pensions alimentaires
  • Votre apport personnel
  • Les conditions bancaires du marché actuel et de votre futur emprunt : taux d’intérêt du crédit, taux de l’assurance de prêt, durée du prêt
  • Le taux d’endettement maximum à respecter (les banques conseillent de ne pas dépasser 35% d’endettement)

Vous pouvez simuler votre capacité d’emprunt grâce à notre simulateur !

Une fois que vous connaissez votre budget, vous allez pouvoir vous lancer dans votre recherche d’appartement ou maison mais attention !

Un achat immobilier, ce n’est pas simplement l’achat d’un logement. Vous devez également prendre en compte différents frais :

Les frais directement liés à votre achat immobilier (frais de notaire, frais de courtage, frais de dossier, travaux etc.) mais aussi les frais courants du logement (impôts locaux, charges de copropriété).

 

 

3ème étape : commencez votre recherche immobilière

Vous savez quel type de bien vous voulez acheter ? Votre budget est défini ? C’est maintenant l’heure des visites !

Pour se lancer à la recherche d’un appartement ou d’une maison, il y a plusieurs choix :

  • Effectuer votre recherche tout seul en parcourant les annonces
  • Faire appel à une agence immobilière

Comme dans tout, il y a des avantages et des inconvénients.

 

Achat immobilier de particulier à particulier

L’avantage de réaliser un achat immobilier directement d’acheteur à vendeur est le fait d’économiser les frais d’agence. C’est la raison principale pour laquelle un acheteur va prendre le temps d’effectuer sa recherche et réaliser les visites lui-même.

Les inconvénients majeurs à cela sont le côté chronophage de l’organisation des visites et le manque de connaissance du marché immobilier. Il faut notamment faire attention au prix des biens immobiliers.

Si vous décidez de réaliser vos recherches vous-même, voici quelques conseils :

  • Soyez réactifs car à certaines périodes les biens se font rares !
  • Mettez des alertes sur les sites de petites annonces
  • Parlez-en à vos proches et amis, ils ont peut-être un bon plan
  • Lors d’une visite, surveillez les éléments suivants :
    • Le voisinage
    • Les transports
    • L’état général du bien
    • Les façades
    • La toiture
    • Les sols
    • Le DPE
    • Les diagnostics
    • Le chauffage
    • Les ouvertures
    • La ventilation
    • Le système électrique
    • Le réseau d’eau
    • Les projets du quartier

 

Achat immobilier avec une agence

L’avantage de faire appel à un agent immobilier est évident : cet expert va vous permettre de gagner du temps.

Il va procéder en plusieurs étapes :

  • Étudier votre besoin en tant qu’acquéreur plus précisément
  • Rechercher des biens immobiliers qui correspondent à vos envies (il en existe peut-être déjà dans les annonces qu’il diffuse)
  • Organiser les visites
  • Gérer les procédures obligatoires de la vente (diagnostics, aspects juridiques, dispositifs)
  • Évaluer de manière juste le prix des biens immobiliers
  • Vous conseiller et vous informer sur le bien (vérification des informations transmises par le vendeur, potentiels vices)
  • Rédiger le compromis ou la promesse de vente

L’inconvénient, ce sont les frais d’agence que vous allez devoir ajouter à votre financement.

 

4ème étape : effectuez une offre d’achat si un bien immobilier vous correspond

Vous avez dégoté le bien immobilier dont vous rêviez ? Il est l’heure de faire votre offre d’achat.

Dans cette offre d’achat que vous adressez au vendeur, vous devez annoncer :

  • Le prix auquel vous aimeriez acquérir le bien
  • La durée de validité de votre offre

Durant ce délai, le vendeur peut accepter ou rejeter votre offre d’achat.

En fonction de votre offre d’achat et du prix cité dans cette dernière, une contreproposition peut être effectuée c’est-à-dire qu’un autre montant peut être proposé par l’ancien propriétaire.

Cette offre peut aussi être directement refusée.  Attention donc à ne pas être trop optimiste sur la négociation du prix du bien !

 

5ème étape : choisissez votre notaire

Lorsque votre offre d’achat est enfin acceptée, il est temps de choisir un notaire. En effet, c’est devant le notaire que l’acte authentique de vente devra être signé.

Choisir une personne de confiance est indispensable dans cette situation car elle vous accompagnera du début à la fin de votre projet et vous épaulera afin de relire les documents et le contrat.

Il pourra aussi surveiller que le notaire du vendeur rédige correctement la promesse de vente, étape que nous expliquerons par la suite.

 

6ème étape : signez la promesse de vente ou le compromis de vente

La signature de la promesse de vente ou du compromis de vente n’est pas une étape obligatoire mais elle est recommandée. Il s’agit d’un « avant-contrat » qui représente un premier engagement des deux parties.

La signature du compromis de vente s’effectue à la suite de l’acceptation de l’offre d’achat et permet de sceller la vente et l’accord entre le vendeur et l’acheteur.

Une fois le compromis signé, vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours. Ce délai dépassé, vous ne pourrez plus mettre fin à cette vente.

Bien que cela soit utile, recourir à un notaire est facultatif sauf dans des cas particuliers (dans le cas d’un compromis valable plus de 18 mois par exemple).

Dans ce document de nombreuses informations doivent figurer :

  • Vos coordonnées
  • Les coordonnées du vendeur
  • Des informations concernant votre futur bien
  • Des informations en lien avec le paiement

 

7ème étape : trouver un prêt immobilier

Comme nous l’avons dit précédemment, pour réaliser votre achat immobilier, un prêt sera dans la plupart des cas nécessaire.

C’est donc le moment de rechercher un financement !

Pour cela, vous pouvez vous rendre directement en banque ou faire appel à un courtier immobilier.

Vous ne l’avez pas manqué, chez Finance Conseil, nous sommes courtiers et nous vous conseillons donc de faire appel à nos experts 😉

Mais pourquoi faire appel à un courtier en crédit immobilier ?

 

1ère raison : c’est la garantie d’obtenir les meilleures conditions sur votre prêt

Le courtier en crédit connait le milieu bancaire et il sait exactement comment présenter votre dossier pour obtenir les meilleures conditions (taux, garanties, assurances etc.).

Il traite un grand volume de prêts et il peut accéder à des conditions plus favorables que si vous alliez vous-même en banque.

Enfin, c’est un expert de la négociation et de l’optimisation, en plus de savoir comment négocier un prêt, il vous permet de l’optimiser en étudiant les différents dispositifs auxquels vous pouvez prétendre (ptz, prêts aidés, montage spécifique etc.).

 

2ème raison : cela vous fait gagner du temps

Le courtier vous fait gagner du temps car il gère pour vous la négociation avec les banques, le comparatif et le choix de la meilleure offre de crédit, il s’occupe aussi de respecter le délai et d’éviter les clauses suspensives.

 

3ème raison : vous profitez d’un accompagnement de A à Z

Pour finir, cet expert du financement répond à toutes les questions sur votre crédit immobilier :

  • Sur votre enveloppe budgétaire
  • Sur votre plan de financement
  • Sur les termes techniques
  • Sur l’assurance
  • Sur votre fiscalité et votre patrimoine

Obtenir une simulation gratuite

 

8ème étape : signature de l’acte authentique de vente auprès du notaire

La signature de l’acte authentique est une étape essentielle puisqu’elle clôture l’achat de votre bien !

Relisez bien le contrat de vente avant de le ratifier avec l’aide de votre notaire pour en vérifier les conditions.

La signature de l’acte authentique s’effectue sous acte notarié et annonce la concrétisation de votre projet.

Après signature, les clés vous sont remises contre le versement du montant défini et la vente est effectuée.

 

9ème étape : emménagez !

Vous êtes bientôt chez vous !

Une fois toutes ces étapes réalisées il ne vous reste plus qu’à emménager dans le bien dont vous avez toujours rêvé !

Félicitations ! 🎉

Nous espérons que cet article vous aura aidé à mieux appréhender toutes les étapes d’un achat immobilier !