Les taux sont au plus bas, par conséquent pour les propriétaires qui ne l’ont pas encore fait, il est plus que jamais intéressant de renégocier sont crédit immobilier. Et cela peut rapporter beaucoup !

En mars 2019, les taux des crédits ont détrôné le record historique d’octobre 2016 tant ils étaient bas.

Aujourd’hui, il est possible de souscrire un crédit à 1,35% sur 15ans, à 1,55% sur 20ans et 1,75% sur 25ans. Il s’agit donc de 0,05 point de moins qu’octobre 2016. De plus chez certains établissements bancaires, le crédit sur 20ans se rapproche même des 1%.

La bonne nouvelle, c’est que ce contexte est favorable aux acheteurs mais également aux propriétaires qui n’ont pas encore renégocié leurs prêts immobiliers. Pour les propriétaires, soit ils peuvent marchander avec leur banque actuelle soit s’orienter vers la concurrence qui pourra racheter le prêt.

Mais attention, trois critères sont à respecter :

  • La durée : le rachat doit être envisagé lors du premier tiers de la durée du crédit afin d’être le plus avantageux possible. Concernant un prêt sur 20ans par exemple, il est préférable d’opérer à la renégociation avant 6ans. En effet, les 6 premières années, le propriétaire rembourse souvent les intérêts plutôt que me capital
  • Le taux : Afin que ce soit réellement intéressant financièrement, il est souhaitable que la différence de taux entre votre prêt actuel et celui qui vous sera proposé soit compris entre 0,7% et 1%
  • Généralement, les banques refusent les dossiers dont le montant du prêt est inférieur à 75 000 euros.

Par ailleurs, il n’est pas intéressant de renégocier un prêt ayant été souscrit entre octobre 2016 et aujourd’hui. Car la différence de taux serait trop faible et les gains ne seraient pas suffisamment élevés pour combler les frais et les tracas causés par l’administratif.